La RFID prend son envol

La RFID prend son envol

Après de multiples tests initiés depuis plusieurs années déjà, la technologie RFID (Radio Frequency Identification) connait un nouvel essor dans l’univers du Retail. Dans une étude mondiale du cabinet Kurt Salmon menée en 2018, près de 70% des 110 enseignes interrogées ont indiqué être parvenues à un niveau d’adoption significatif de cette technologie. Ce pourcentage est particulièrement élevé en Amérique du Nord alors qu’en Europe, seulement 30 % des répondants avaient lancé son déploiement.

Mais face aux enjeux de l’omnicanal qui impose une meilleure connaissance des stocks et une amélioration du service client, leur nombre ne cesse de croître. Souvent dans l’optique d’un ROI rapide, les implémentations se font d’abord en magasin car la RFID y remplit de multiples fonctions. A commencer par les inventaires, réalisés environ 25 fois plus vite qu’avec les codes à barres, et donc plus souvent. Cette meilleure connaissance du stock entraîne moins de ruptures et donc plus de ventes pour un chiffre d’affaires qui augmente. Mais la puce peut aussi faire office d’antivol et aider à l’analyse des comportements des consommateurs en boutique. Chaque article étiqueté est en effet visible, géolocalisable, traçable en permanence. Dans les entrepôts, convoyeurs et tunnels, les lecteurs RFID sont utilisés pour contrôler le contenu des colis à la réception et l’expédition, et les mouvements des articles peuvent être enregistrés automatiquement apportant là aussi une visibilité complète sur les marchandises. Au préalable, les entreprises devront bien préparer son intégration avec les logiciels WMS et ERP déjà organiser l’étiquetage à la source de tous leurs articles. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.