• FrFR
Entrepôt logistique

Entrepôt logistique

Au centre de votre Supply Chain

L'entrepôt logistique est un lieu de stockage destiné à l'accueil et à la gestion de tout type de marchandise. En plus d'être un lieu de stockage, l'entrepôt logistique constitue un maillon essentiel de la Supply Chain ou chaîne logistique en ce qu'il intervient à la fois en amont de la production (stockage des matières premières) et en aval (rangement des produits finis, préparation des commandes, expédition, livraison, retours).

Définition d'un entrepôt logistique

Un entrepôt logistique est un espace de stockage

Il est conçu pour le déchargement des marchandises, la réception et le contrôle des produits, la mise en place des palettes dans la zone de stockage, le traitement des marchandises conditionnées, l'étiquetage et l'emballage des produits, ainsi que le chargement des marchandises à livrer.

Les équipements présents au sein de l'entrepôt

À l'intérieur de l'entrepôt logistique, on trouve généralement les équipements suivants : chariots et chariots élévateurs, palettes, rayonnages, engins de manutention, étagères et racks de rangement, armoires de stockage.
À l'extérieur de l'entrepôt logistique, on trouve généralement les équipements suivants : camions, containers, aires de stockage.

Les différents types d'entrepôts

Les entrepôts logistiques sont classés en différentes catégories.
Un entrepôt de classe A impose :

  • une hauteur supérieure à 9,30 m ;
  • une aire de manoeuvre d'une profondeur supérieure à 35 m ;
  • un quai pour 1 000 m² d'entrepôt ;
  • une résistance au sol minimale de 5 T/m² ;
  • un chauffage ;
  • un système d'extinction.

Un entrepôt logistique de classe B impose :

  • une hauteur supérieure à 7,50 m ;
  • une aire de manoeuvre d'une profondeur supérieure à 32 m ;
  • un quai pour 1 500 m² d'entrepôt ;
  • une résistance au sol minimale de 3 T/m² ;
  • un système d'extinction.

Les autres entrepôts, qui ne sont ni de classe A ni de classe B, appartiennent à la classe C.
Parmi ces entrepôts, on trouve notamment :

  • la messagerie : il s'agit d'un local de hauteur moyenne avec des ouvertures en vis-à-vis sur toute la longueur du bâtiment.
  • l'entrepôt frigorifique est conçu pour le stockage des denrées alimentaires et doit proposer :
  • une isolation thermique ;
  • une source de froid permettant de conserver les denrées à basse température.
La localisation de l'entrepôt est primordiale : il doit être situé sur les grands axes logistiques et facilement accessibles pour les transporteurs routiers.
La localisation de l'entrepôt est primordiale : il doit être situé sur les grands axes logistiques et facilement accessibles pour les transporteurs routiers.

Les entrepôts logistiques sont classés en différentes catégories

Comment fonctionne un entrepôt ?

Rôle de l'entrepôt

Le principal rôle d'un entrepôt est la réception et le stockage des produits. Mais au-delà de cette fonction, l'entrepôt agit également tel un régulateur : l'entrepôt logistique doit garantir au client la disponibilité d'un produit dans les quantités désirées et dans les délais de livraison impartis.

Réception de marchandises

La réception de marchandises est l'un des processus les plus importants de l'entrepôt logistique. Une mauvaise gestion de la réception des marchandises peut occasionner de nombreuses erreurs de stocks et par là-même diminuer la productivité de l'entreprise. Il importe donc d'effectuer avec soin chacune des opérations liées à la réception de marchandises. Ces opérations sont au nombre de quatre. Il s'agit de la planification et l'information, du déchargement et de la gestion des quais de chargement, du contrôle qualité des marchandises reçues et de l'étiquetage, la consolidation et l'adressage des marchandises.

Stockage de marchandises

On distingue deux méthodes de stockage : le stockage au sol (stockage en bloc au sol) et le stockage sur rayonnages (rayonnages dynamiques, stockage en racks à profondeur simple, stockage en racks à profondeur double, stockage en carrousel).
Le stockage en bloc désigne un entreposage à base de caisses, de boîtes ou de palettes empilées directement sur le sol, sans rayonnage ni autres dispositifs. Le système se compose de plusieurs couloirs de chargement et de prélèvement parallèles, de largeur et de longueur uniformes. Dans ces couloirs, les employés se déplacent à l'aide d'un convoyeur pour entreposer et prélever les marchandises.

Les rayonnages dynamiques utilisent la méthode FiFo pour accélérer l'ensemble du processus d'extraction et de stockage des charges. Ils permettent de gagner plus de temps que les rayonnages par accumulation traditionnels, qui nécessitent l'utilisation de chariots élévateurs pour s'introduire dans les allées.
Le stockage en racks à profondeur simple est un système de rayonnages à une profondeur simple composé de rayonnages à tablettes sans vis ni boulons.
Le stockage en racks à profondeur double est un ensemble de rayonnages composés de deux emplacements de dépôt.
Le stockage en carrousel utilise un carrousel automatisé dans lequel se trouve une colonne de rayonnages suspendus à des roues.
On distingue plusieurs types de stockage, notamment le stockage textile, le stockage agro-alimentaire et le stockage de produits chimiques.

Préparation des commandes

Le processus de préparation de commandes se déroule en trois étapes : prélèvement, tri, emballage. Lorsque l'entrepôt réceptionne de grandes quantités de marchandises, celles-ci sont tout d'abord stockées dans les étalages puis acheminées vers une zone de « picking » au fur et à mesure des besoins. C'est dans cette zone de picking que l'on récupère les produits pour les acheminer ensuite vers la zone d'emballage.
La préparation des commandes s'effectue selon trois méthodes. La méthode « Pick and pack » permet de prélever et d'emballer immédiatement les articles commandés. La méthode « Put to light » consiste à indiquer visuellement où déposer les produits. Cette méthode permet de gagner du temps et d'éviter les erreurs de préparation. L'opérateur est guidé par la lumière pour savoir où il doit mettre l'article qu'il a en main. Enfin, la méthode « Pick by light » utilise un logiciel WMS qui, lors de la préparation d'une commande, allume les balises lumineuses des canaux de rayonnage dynamiques dans lesquels l'opérateur doit prélever des produits. Sur l'écran digital de la balise, un nombre lui indique la quantité d'articles à prélever. Il effectue le prélèvement, scanne l'emplacement de destination des produits, puis appuie sur un bouton sur la balise afin d'indiquer au logiciel WMS qu'il a terminé de préparer la commande.

Expédition et Livraison

Il convient tout d'abord de faire la distinction entre délai d'expédition et délai de livraison. Le délai d'expédition correspond à la durée de traitement et de préparation des produits tandis que le délai de livraison désigne le temps nécessaire au transporteur pour faire parvenir un colis à l'adresse de livraison indiquée.
L'expédition de marchandises fait partie des fonctions principales de l'entrepôt. Elle a pour objectif d'envoyer les produits commandés en parfait état et en respectant les délais de livraison impartis. Ce processus se divise en plusieurs étapes : il est procédé tout d'abord à la planification des livraisons à réaliser. Viennent ensuite la consolidation et le tri des marchandises, puis le contrôle des documents. En dernier lieu, les marchandises sont conditionnées et chargées.
La livraison désigne le fait de transporter des marchandises et d'en assurer l'acheminement jusqu'à destination.

Les objectifs de l'entrepôt

L'objectif principal de l'entrepôt logistique est d'optimiser le flux des marchandises et d'équilibrer l'offre et la demande grâce une connaissance parfaite des stocks. Pour y parvenir, l'entrepôt doit allier qualité de service et maîtrise des coûts.

Qualité de service

En raison du rôle central qu'ils jouent, les entrepôts se doivent de garantir une qualité de service optimale. Celle-ci passe d'abord par une parfaite catégorisation des articles et par une connaissance sans faille des produits à stocker.
La qualité de service d'un entrepôt passe également par l'efficacité du responsable d'entrepôt. Ce dernier se doit d'être à l'écoute des besoins de son équipe logistique car une équipe logistique satisfaite est aussi un gage de qualité de service et de productivité pour l'entreprise.
Parmi les nombreux éléments enclins à améliorer la qualité de service, mentionnons également le suivi en entrepôt. En effet, dès lors que les marchandises sont parfaitement tracées dès leur entrée dans l'entrepôt logistique, les risques de rupture de stock sont éliminés. Les commandes peuvent alors être expédiées de manière à respecter les délais de livraison impartis.

Maîtrise des coûts

La maîtrise des coûts passe par l'optimisation des stocks. Dans cette optique d'optimisation des stocks, le processus de « lean manufacturing », ou réduction du gaspillage, permet de gagner en rentabilité en réduisant les stocks et les temps de production, et en évitant les erreurs de stockage.

Les allées de l'entrepôt doivent être bien dégagées pour fluidifier la circulation.
Les allées de l'entrepôt doivent être bien dégagées pour fluidifier la circulation.

L'entrepôt au coeur de la stratégie d'entreprise

L'entrepôt est bien plus qu'une zone de stockage. Il est aujourd'hui au coeur de la stratégie d'entreprise. En effet, son objectif réel est de fournir au client un produit précis dans les quantités désirées et dans un délai défini au préalable. Avec l'essor du e-commerce, l'entrepôt logistique est plus que jamais au coeur de la stratégie d'entreprise.

Maillon essentiel de la stratégie logistique

Les entrepôts sont le centre névralgique du système logistique puisque ce sont eux qui jouent un rôle clé dans la régulation et l'accélération des flux selon les stratégies logistiques mises en oeuvre. L'objectif visé est que l'entrepôt traite les commandes en assurant fiabilité (réduction du nombre d'erreurs), efficacité (optimisation des délais de livraison) et rentabilité (optimisation des coûts logistiques).

Le WMS comme chef d'orchestre de l'entrepôt

De nos jours, le WMS est un outil indispensable pour optimiser la gestion des entrepôts logistiques. Le WMS, Warehouse Management System, est un système d'information, de préparation, de suivi et d'exécution des activités en entrepôt de nature transactionnelle.
Le logiciel WMS assiste les tâches liées à la réception de marchandises, à la préparation des commandes et à la planification des expéditions de marchandises. Il permet également de collecter les données concernant les entrées et les sorties de marchandises bien plus rapidement.

Les codes-barres apposés sur les lisses de l'entrepôt donnent l'adresse et permettent de contrôler les opérations.
Les codes-barres apposés sur les lisses de l'entrepôt donnent l'adresse et permettent de contrôler les opérations.

L'entrepôt logistique est devenu ces dernières années, grâce notamment à l'essor du e-commerce un lieu stratégique pour toutes les entreprises.

Découvrez les logiciels logistiques

Logiciels Logistique Bext

Le boom de l'e-commerce, l'omnicanalité, l'évolution des habitudes d'achat et des attentes des consommateurs impactent la logistique et surtout l'entrepôt, qui est en première ligne. BEXT WS vous libère des imprévus comme les ruptures de stock, les écarts et les erreurs de préparations ; la solution optimise vos m2, vos ressources et digitalise vos process pour un service client irréprochable.

Découvrez
Contactez-Nous